2ème étape : à bord du Fredøya !

On l’a fait et sans encombre !

Tout d’abord passage de test PCR le 6 avril, arrivé le 7 au matin négatif, on respire mieux. Direction Rantigny dans l’Oise chez le grand père d’Océane pour être proche de l’aéroport.

Départ le 8 avril de Paris, 2e gros stress : passer la Police Aux Frontières. Pour ca on a fait quelques papiers pour se couvrir. L’attestation dérogatoire du Covid, demandée par le gouvernement français et AirFrance. Les papiers d’entrée à Cancún du Fredøya pour justifier de notre adresse sur place et qu’on quittera bien le pays en voilier.

Une attestation sur l’honneur de Papa traduite en anglais et espagnol. Ce sera au final le seul document regardé par la policière qui nous laisse passer en s’agaçant juste un peu de ma pochette de passeport.

La sécurité est passée également sans soucis malgré la quantité de batteries et d’électronique de nos sacs. Personne ne checkera nos tests PCR… non obligatoire à Cancún donc non vérifiés en France (logique)

Notre vol part un peu en retard mais pour un voyage de plusieurs mois on est détendus.

10h50 de vol … un poil long sur le quart milieu, après la fin du 3e film (Océane découvre le film Ammonite avec Kate Winslet, sympathique et Florian le 2e WonderWoman, au moins avec 2h40 au compteur ca fait passer le temps). Les 2 collations auront aussi aidé à patienter.

Y a de quoi s’occuper sur les ordi de bord

Dernier stress : Le passage de la douane à Cancún. Sachant que les autorités n’aiment pas toujours les aller-simples on était un peu inquiets mais la douanière a juste regardé nos passeports et tamponné pour 180jours le visa « vacances ». Merci madame.

Attente toujours aussi longue des bagages surtout quand celui d’Océane arrive dans les 5 premiers et celui de Florian dans les derniers. Taxi vite trouvé et on baragouine la direction donnée par les Freds. Merci Google maps pour confirmer qu’on s’est bien compris.

21h on se retrouve tous les 4 sur la plage, trop facile !

Ca remue un peu côté Cancún avec le vent du Sud-Est alors on file à Isla Mujeres.

Un bon sommeil et on pourra profiter de la mer demain !

6 réponses sur “2ème étape : à bord du Fredøya !”

  1. Les 36 heures annoncées m’ont paru bien longues…… Ça a dû être quelque chose les retrouvailles 😂🤩😍 Super, bises à vous 4.

  2. Trop contente de découvrir que vous faites un blog ! 😀
    Ahah de la méditation (aux doux bruits des moteurs) et du yoga assis maintenant dans les avions ? XD

    Alors Ammonite et Wonderwoman ça valait le coup ? ^^

    1. Contents que ca te plaise.
      Florian : WonderWoman plus chiant qu’autre chose, c’était longgg
      Océane : Améthyste j’ai beaucoup aimé, calme et intriguant. Et la fin assez surprise, je recommande 🙂
      Pour le yoga assis ca m a amusee mais c’est pas ouf par contre la meditation pas mal pour faire passer le temps.

Répondre à FlOc Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *